SolarWorld GT

Le tour du monde 2012 commence...

La voiture de course solaire de SolarWorld, SolarWorld n° 1, a occupé la troisième place au classe- ment général de l’American Solar Challenge 2010 et a également remporté le « People`s Choice Award » pour le véhicule le plus apprécié du tour. Par l’enthousiasme qu’a suscité ce projet, de jeunes gens prennent conscience de l’importance de l’ingénierie dans le domaine photovoltaïque! Depuis janvier 2012 le SolarWorld GT a commencé son tour du monde seulement avec le soleil et sans carburant...

Le SolarWorld GT et son tour du monde

La voiture à énergie solaire SolarWorld GT a démarré son tour du monde dans la ville de Darwin (Australie) à la seule force du soleil. Le retour de la SolarWorld GT en terre australienne est prévu pour l’année prochaine. Pour la première fois dans l’histoire de l’automobile, un véhicule va parcourir le monde entier uniquement à l’aide d’un moteur électrique énergétiquement autonome. La SolarWorld GT roulera seulement à l’énergie solaire. Cette voiture dotée de cellules solaires intégrées a été conçue par la société SolarWorld AG, fournisseur majeur de produits à énergie solaire, en coopération avec la Bochum University of Applied Sciences (Faculté des Sciences Appliquées de Bochum). Le véhicule deux places présente les dimensions d’une voiture particulière courante. Ce tour du monde a pour objectif de démontrer à quel point la mobilité durable se révèle performante et adaptée à la vie de tous les jours dans des conditions réelles d’utilisation.

« La SolarWorld GT est un ambassadeur de la mobilité solaire. Elle fonctionne sans la moindre goutte de carburant et sans le moindre apport d'électricité supplémentaire », explique Dr.-Ing. E. h. Frank Asbeck, président du directoire de la société SolarWorld AG. « Désormais, plusieurs millions de véhicules possèderont un moteur électrique. Ils ne disposeront pas tous de leur propre centrale comme la SolarWorld GT, mais ils pourront être rechargés à la maison avec un abri-garage SunCarport ou une installation solaire réalisée sur le toit du domicile des usagers. »

Une fois la première étape australienne franchie, le voyage se poursuivra en Nouvelle-Zélande. La SolarWorld GT traversera ensuite plusieurs pays différents en Amérique du Nord, en Afrique du Nord, en Europe et en Asie. Au terme d’un périple long de 34 000 kilomètres et de deux traversées de l’équateur, le voyage touchera à sa fin l’année prochaine une fois que le véhicule aura de nouveau regagné l’Australie. « Nous voulons prouver que la vision d’un monde solaire est un rêve qui peut devenir réalité dans un avenir proche. Ce tour du monde est également destiné à inciter de nombreuses personnes à réfléchir à un approvisionnement énergétique durable dans tous les domaines de la vie », précise Dr.-Ing. E. h. Frank Asbeck.

Le groupe SolarWorld et la Bochum University of Applied Sciences conçoivent depuis 2006 déjà plusieurs véhicules solaires à des fins de démonstration. Avant la SolarWorld GT, environ 30 jeunes ingénieurs originaires de Bochum (Allemagne) avaient déjà construit le modèle de course SolarWorld N° 1 qui a remporté entre-temps plusieurs victoires à l’occasion de nombreuses courses disputées dans le monde entier. Alors que la SolarWorld N° 1 est orientée vers la vitesse, la SolarWorld GT, quant à elle, doit à présent faire ses preuves sur de longues distances. Si elle devait mener à bien son tour du monde, elle battrait à cette occasion plusieurs records du monde. Elle serait également récompensée pour la plus longue distance jamais parcourue avec une voiture solaire.